Message d'état

Fonctionne en mode maintenance.

Attractivité : la France revient dans la course

Attractivité : la France revient dans la course. L'attractivité de la France s'est fortement redressée l'année dernière, selon l'enquête annuelle du cabinet de conseil EY, dévoilée ce lundi. En 2017, les investisseurs étrangers ont annoncé 1019 projets d'implantation et d'extension en France, soit 31 % de plus que l'année précédente. L'Hexagone revient ainsi en force sur le podium européen, juste derrière le Royaume-Uni (1 205 projets) et l'Allemagne (1 124 projets).

Même si les investisseurs étrangers ont apprécié les ordonnances Pénicaud sur le Code du travail et les réformes fiscales (suppression de l'ISF et instauration d'un prélèvement forfaitaire unique à 30 % notamment), ils en attendent davantage. 43 % des dirigeants interrogés jugent ainsi que la France devrait encore améliorer sa compétitivité fiscale (55 % en 2017) et 38 % demandent une poursuite de l'action de réduction du coût du travail (+ 7 points en un an). LE FIGARO page 24, LES ECHOS page 4, L’OPINION page 5.

Sujets similaires

Une baisse du chômage en demi-teinte

Une baisse du chômage en demi-teinte. Selon les statistiques publiées par le ministère du Travail mercredi, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité (catégorie A) a diminué de 0,9 % dans toute la France (- 32 100) pour s'établir à 3,7 millions de personnes entre janvier et mars, après une baisse de 0,7 % au quatrième trimestre 2017.  Et, bonne nouvelle, cette baisse de début d'année concerne toutes les classes d'âge y compris les jeunes et les seniors qui rencontrent généralement plus de difficultés à retrouver un emploi.

Les défaillances d'entreprises reviennent à leur niveau d'avant crise

Les défaillances d'entreprises reviennent à leur niveau d'avant crise. Sur le premier trimestre, 14.300 défaillances ont été ouvertes, soit une baisse de 8,7 % par rapport au même trimestre de 2017, selon les chiffres de la société Altares que LES ECHOS (page 3) publient en exclusivité. « Ce chiffre est meilleur que ce que nous attendions, commente Thierry Millon, directeur des études chez Altares. De 2009 à 2017, plus de 17.000 entreprises connaissaient une défaillance chaque premier trimestre.

CCI Lorraine

 24 mars 2016. Programmée cet après-midi (15 h) au siège du centre-ville de Nancy, l’assemblée générale de la CCI Lorraine se profile dans un climat passionnel, malgré sa dénomination d’« ordinaire ». Les nœuds juridico-politiques de ce dossier, depuis l’élection de la chambre régionale de commerce et d’industrie le 14 décembre dernier, n’ont cessé de gonfler, sur fond de différends entre départements, parfois, entre hommes, souvent.