Message d'état

Fonctionne en mode maintenance.

Communication Medef du 18 septembre 2017

« Pourquoi l’Etat ne nous aiderait pas à créer plus de 100.000 emplois ? », s’interroge Maxime Aiach, le président de la Fédération du service aux particuliers (FESP), dans LES ECHOS page 21, plaidant pour la suppression du délai de remboursement du crédit d’impôt des services à la personne. Selon lui, cette mesure – qui, admet-il, «bousculerait certaines habitudes » – permettrait la création de 120.000 à 150.000 emplois équivalent temps plein. « Le coût opérationnel sera marginal, puisque ce dispositif utilise un mécanisme que les banques utilisent régulièrement dans les relations interentreprises », affirme-t-il! . « Quant au coût financier, on l'estime au maximum à 4%, soit 10 euros par mois pour 1.000 euros. Les entreprises le prendront en charge, sans augmentation de prix, car leur objectif est de développer l'activité », ajoute le président de la FESP

Taxation des géants du Net : Paris marque de premiers points. Le gouvernement français, qui souhaite pouvoir rapidement faire payer davantage d’impôts aux grands groupes numériques qui opère en Europe, a réussi à rallier à sa cause, samedi, à Tallin, neuf pays européens. Les autres se sont montrés réticents soit par principe, comme l’Irlande, qui abrite sur son sol plusieurs géants du Net, dont Apple et Google, soit parce qu’ils contestent l’efficacité de la méthode de la taxation qui reste à établir. Les dirigeants des 28 se réunissent pour un sommet sur le numérique le 29 septembre. LES ECHOS page 6, LE FIGARO page 25.

Sujets similaires

La grève SNCF paraît être une grève très politique

« La grève SNCF paraît être une grève très politique » a estimé hier matinPierre Gattaz, sur FRANCE INTER. Le patron du Medef a salué les réformes entreprises par le gouvernement. « Des réformes qui aboutiront à un retour à l'emploi », assure-t-il. Selon lui, « les entreprises ont besoin de quatre choses, elles ont besoin d'un marché du travail (…) simplifié, (…) d’une fiscalité attractive qui permette de dégager des marges, pour innover, pour prendre des apprent is, pour former nos salariés, pour exporter (…).

Une baisse du chômage en demi-teinte

Une baisse du chômage en demi-teinte. Selon les statistiques publiées par le ministère du Travail mercredi, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité (catégorie A) a diminué de 0,9 % dans toute la France (- 32 100) pour s'établir à 3,7 millions de personnes entre janvier et mars, après une baisse de 0,7 % au quatrième trimestre 2017.  Et, bonne nouvelle, cette baisse de début d'année concerne toutes les classes d'âge y compris les jeunes et les seniors qui rencontrent généralement plus de difficultés à retrouver un emploi.