Message d'état

Fonctionne en mode maintenance.

Place des femmes, le nouveau club métropolitain

Place des femmes3 Questions à Marie-Josée DAVANZO Coprésidene de Place des Femmes, le nouveau club métropolitain à l'échelle du Grand Nancy lancé le 28 février à Maxéville sur Saint-Jacques II. Objectif : s'ouvrir le plus largement possible et ne pas se limiter aux seules femmes chefs d'entreprise. Femmes cadres, managers et professions libérales sont les bienvenues.

Vous venez de lancer votre nouvea réseau, Place des Femmes, ne pensez-vous pas vous opposer au Club de l'entrepreneuriat au féminin (EAF) déjà existant ?

Nous ne sommes aucunement en opposition car notre objectif est d'ouvrir le plus largement possible notre réseau et non de limiter aux seules dirigeantes d'entreprise. Les femmes cadres, managers et les professions libérales sont présentes au sein de Place des Femmes. Certains membres du Club EAF sont également adhérents à notre réseau.

Le réseau se veut un club métropolitain, en lien avec la nouvelle dimension du Grand Nancy ?

Au départ cela ne devait concerner que Nancy mais avec la nouvelle dimension métropolitain il était judicieux d'étendre la zone d'influence.

Quel est l'objectif du réseau ?

Comme son nom l'indique, c'est mettre réellement en avant la place des femmes au coeur de l'entreprise. Pour notre première année nous allons suivre un fil rouge qui sera le bonheur dans l'entreprise. Il sera traité au cours d'ateliers et de conférences déclinés sous trois axes, celui des défis, des valeurs et des talents.

Sujets similaires

La grève SNCF paraît être une grève très politique

« La grève SNCF paraît être une grève très politique » a estimé hier matinPierre Gattaz, sur FRANCE INTER. Le patron du Medef a salué les réformes entreprises par le gouvernement. « Des réformes qui aboutiront à un retour à l'emploi », assure-t-il. Selon lui, « les entreprises ont besoin de quatre choses, elles ont besoin d'un marché du travail (…) simplifié, (…) d’une fiscalité attractive qui permette de dégager des marges, pour innover, pour prendre des apprent is, pour former nos salariés, pour exporter (…).

Une baisse du chômage en demi-teinte

Une baisse du chômage en demi-teinte. Selon les statistiques publiées par le ministère du Travail mercredi, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité (catégorie A) a diminué de 0,9 % dans toute la France (- 32 100) pour s'établir à 3,7 millions de personnes entre janvier et mars, après une baisse de 0,7 % au quatrième trimestre 2017.  Et, bonne nouvelle, cette baisse de début d'année concerne toutes les classes d'âge y compris les jeunes et les seniors qui rencontrent généralement plus de difficultés à retrouver un emploi.