Message d'état

Fonctionne en mode maintenance.

Maxeville : les attentes des entreprises

L’ACAL se classe au 5e rang des 13 nouvelles régions avec un PIB est de 147 milliards d’euros, égal à la moitié de celui de l’Autriche et proche de celui du Portugal.

Valérie Debord, élue de Meurthe-et-Moselle à la région ACAL, a inauguré les petits déjeuners 2016 du MEDEF 54 à la Maison de l’entreprise sur le site Saint-Jacques. De nombreux axes ont été abordés par la nouvelle conseillère régionale notamment les différents points territoriaux : 3 antennes de la région sont installées à Strasbourg, Metz et Chalons. Nancy disposera d’une agence, les fonds d’investissement pour accompagner les entreprises seront calqués sur la région Alsace et les chiffres du plan de formation se montent à 2,76 milliards d’euros. Un constat : l’échec des FIP destinées à soutenir l’innovation et qui disposent de fonds phénoménaux non affectés. Une question : comment désengorger l’A31 ? « Un rapport sera remis fin février, la RN4 devrait être terminée pour la fin du mandat, le très haut débit et la 4G devraient arroser toute la région et les villages ». Autre interrogation : l’enseignement des langues vivantes, en Alsace Moselle c’est un point crucial pour les 150.000 travailleurs qui franchissent les frontières.

L’ACAL est un enjeu de taille pour les 169 conseillers régionaux face aux attentes des entreprises ! Valérie Debord a pu le mesurer d’un point de vue plus local.

Sujets similaires

SharePrint imprime sa marque

Installée depuis novembre 2013 sur près de 7 000 m2 sur le site Saint-Jacques II de Maxéville, la société SharePrint, nouvel étendard fédérateur et nouveau nom de Colin Frères Imprimeurs depuis janvier dernier, va fêter en 2016 ses cinquante ans d'impression made in Lorraine. Un demi-siècle d'impression où le média papier a toujours été le fer de lance du développement de l'entreprise familiale. Un support adapté aujourd'hui aux évolutions sociétales et technologiques du moment. Valeur ajoutée : la diversification technologique avec un parc de machines offset et numériques de dernière génération, qui demeurent les piliers de la société pilotée par les deux frères Gilles et Philippe Colin.

Mercier-David fête ses 30 ans

mercier davidMercier-David, fabricant et poseur de menuiseries PVC à Saint-Jacques II à Maxéville, souffle ses trente bougies cette année.
L’entreprise de 100 salariés est positionnée sur le haut de gamme et revendique leur fidélité au métier d’origine de l’entreprise : la menuiserie artisanale.
Ce positionnement sur ce créneau se traduit par une attention obsessionnelle à la qualité de la quincaillerie et l’obtention des meilleures performances nationales sur leurs fenêtres en résistance au vent, et  en imperméabilité à l’air et à l’eau.
L’entreprise va d’ailleurs au-delà de la décennale pour garantir gratuitement 10 ans l’intégralité de ses produits, déplacement pièces et main d’oeuvre.